Le jean slim, mon pire ennemi

Pourquoi on ne trouve quasiment que des slims ou des skinny dans les boutiques ? Alors qu’il existe tant d’autres jeans tout aussi tendance, je suis dépitée.

Forcée de constater que le slim et son copain le skinny ont envahi les boutiques, je suis désespérée de ne pas pouvoir trouver d’autres coupes plus flatteuses pour ma morphologie. Pourtant, les coupes de jean et de pantalon ne manquent pas : flare, bootcut, droit, boyfriend, cigarette, large, à ponts, carotte, taille haute, mom…

Le slim ne va pas à toutes les femmes

L’invasion du slim et du skinny

Contrairement à ce que pense l’industrie de la mode, le slim et le skinny ne plaisent pas à tout le monde. Quand certains disent qu’il va à toutes les femmes, je suis quelque peu perplexe. Sur une femme avec des rondeurs, un bootcut sera bien plus sympa qu’un slim. Le skinny, encore plus moulant que le slim montre tout ce qu’il ne faut pas, et souligne toutes les imperfections qui nous complexent toutes.

Le jean boyfriend, parfait pour chiller

A la limite je tolère le jegging, car il est plus facile à enfiler que ce maudit slim qui m’a parfois donné des sueurs dans les cabines d’essayage. Pour les non-initiées, le jegging est un jean slim avec une taille élastiquée, dont le nom est la contraction entre le jean et le legging.

 

La quête du jean parfait, mission impossible ?

En fait, le réel problème est qu’il est très difficile de trouver un pantalon adapté à sa morphologie. Dès que l’on a des formes, la tâche devient ultra compliquée. Une fois, j’étais même rentrée chez moi en pleurs après une après-midi shopping. J’avais essayé pas moins de 10 jeans dans une boutique et aucun n’avait trouvé grâce à mes yeux. Aucun ne me correspondait, ni ne m’allait bien : troué, trop grand, trop taille basse, trop moulant ou encore trop petit.

 Le jean idéal existe !Cette après-midi m’a traumatisée pendant plusieurs mois, étant persuadée que je n’avais pas des mensurations « normales ». Mais combien de filles ont des mensurations classiques ? Aucune femme n’a un corps parfaitement équilibré. Même les mannequins sont parfois trop maigres et ont également des complexes. Est-ce aux femmes de s’adapter à la mode, ou à la mode de s’adapter aux femmes ?

J’ai enfin trouvé mon bonheur : 2 jeans droits, l’un chez Etam et l’autre chez C&A. Youpi !

4 commentaires Ajoutez le votre

  1. M’interessant particulierement au sujet, je vous remercie pour ces excellentes infos ! Bonne continuation

    1. Louise dit :

      Merci pour votre commentaire.

  2. Julia dit :

    Ralala, je viens de découvrir ton blog (en tapant: Comment se chausser quand on a le pied large!) et je me retrouve dans tes textes. Comme quoi, non, nous ne sommes pas seule(s) ! Je ne vais quasiment plus faire de shopping, ou bien je n’achète que des choses dont je suis certaine qu’elles m’aillent! Parfois je prends en double!
    Entre mes pieds de hobbits, mon bidou, mon excédent de fessier, et mes courtes jambes (15 cm d’ourlets sur mes pantalons, ils ont plus la même gueule après bizarrement!! )
    Je n’ai pas une grosse poitrine, mais elle n’est pas petite non plus, j’ai du gras un peu partout, du ventre, je mesure 1m55, mes pieds sont très larges, et je ne suis pas fana de mes bras. Donc je cherche des fringues dans lesquelles je ne me sentirais pas monstrueuses quoi! Je ne suis pas naîve (si un peu) je ne suis pas compliquée, je me suis résignée à avoir des vêtements dits classique, mais même des choses simple se révèle être mission impossible à trouver.
    Une robe ou un haut noir, manche 3/4, un peu décolleté pour dégager la poitrine, pas moulant au niveau du ventre, pas trop court(e), pas trop long non plus pour ne pas me tasser, avec un prix raisonnable! J’ai pas encore trouvé (7 ans que je suis sur le dossier)
    Un pantalon/jean taille haute, droit mais pas mère-grand, ou bootcut, jambes serrées mais pas slim que je puisse passer mes hanches sans non plus que ça baille niveau taille, dont je n’aurais pas à faire 15cm d’ourlet!!
    Idem pour les pulls, les manteaux (et je ne vais pas revenir sur mes problèmes de pieds!!)

    Aimons nos différences, faites en une force (huhuhuhhuhhu!!! Laisser moi rire!! Plus facile à dire qu’à faire!! Que l’industrie nous inclue dans leurs cibles et on en reparlera!)

    1. Louise dit :

      Merci Julia, je suis très contente que tu te sois reconnue dans mes textes. Aimer ses différences, plus facile à dire qu’à faire comme tu dis. Et je te rassure, même si tu n’as pas le corps de Kate Moss, tu es comme la plupart des femmes, avec des formes et des imperfections qui te rendent belle et unique. Les complexes c’est un combat quotidien, dans lequel le mental a une part importante. Le jour où je trouve la gélule anti-complexes, je ferai fortune. En attendant, j’écris sur mon blog pour partager mes états d’âme. Bisous à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *